L'UZ Brussel lance un projet autour de l'intelligence artificielle lors d'opérations

L'UZ Brussel lance un projet autour de l'intelligence artificielle lors d'opérations

L'UZ Brussel a lancé un projet pilote lors duquel des anesthésistes utilisent l'intelligence artificielle pendant une opération afin de prédire une éventuelle tension artérielle trop basse, un quart d'heure avant qu'une chute de tension ne se produise, indique l'hôpital dans un communiqué.

Un ours en peluche robotisé pour le suivi des enfants hospitalisés

Un ours en peluche robotisé pour le suivi des enfants hospitalisés

Une récente étude du Massachusetts Institute of Technologie (MIT) démontre, pour la première fois, que les "robot sociaux" peuvent être bénéfiques aux enfants hospitalisés. Elle a été menée lors de séances de soutien dans plusieurs unités pédiatriques du Boston Children'Hospital.

Derniers commentaires

  • Oui il faut suivre le mouvement, à la condition qu'il soit validé, sans aucune réserve ...... par les sommités intellectuelles........ reconnues actuellement ........ .
    Mais ce serait une erreur de ne plus connaitre les méthodes antérieures quand l'accès à l'intelligence...

    La médecine du futur est déjà là! (Pr Ph.Coucke)

  • Bonjour Marc Thomas,

    Pouvez vous m’expliquer en quoi Gilbert Bejjiani dans cette contribution fait preuve de corporatisme ou de mercantilisme ?

    Bonne journée
    David SIMON
    Médecin de Famille à Colfontaine

    eSanté: «Si on ne fait rien, le médecin sera un accessoire» ( G.Bejjani)

  • Peut-être est-il temps que les francophones et germanophones de ce "pays" (?) découvrent qu'ensemble ils ne représentent que 34% de la population du Rijkdom België et seulement 25% du pouvoir économique, bref le croupion de l'ensemble.
    Au XIXème siècle: "En voor de Vlaminge,...

    Fort, le vent du nord…

  • Il est pénible d'entendre encore toujours des réflexions corporatrices et mercantiles venant de l'ABSYM. Nous avons mis des années-lumière à comprendre que la société en général et les patients en particulier avançaient plus vite que nous. La plupart des outils connectés...

    eSanté: «Si on ne fait rien, le médecin sera un accessoire» ( G.Bejjani)