L'ONSS pourra désormais tracer les travailleurs en croisant des bases de données contenant des données de santé sensibles

L'ONSS pourra désormais tracer les travailleurs en croisant des bases de données contenant des données de santé sensibles

Pour limiter la propagation du Covid-19, un arrêté ministériel du 12 janvier prévoit que l'Office national de sécurité sociale (ONSS) soit "doté de moyens étendus pour tracer les travailleurs, salariés et indépendants, au moyens d'outils technologiques développés, dont le datamining et le datamatching", alerte vendredi la Ligue des droits humains (LDH).

Données patients mal protégées : deux médecins sanctionnés

Données patients mal protégées : deux médecins sanctionnés

Les faits se passent en France, où la Cnil – la Commission nationale de l'informatique et des libertés – vient d’infliger des amendes de 3.000 et 6.000€ à des médecins indépendants pour avoir insuffisamment protégé des données patients. Mais le scénario est tout à fait plausible en Belgique aussi, estime Jean-Marc Van Gyseghem, directeur de recherche et spécialiste en protection des données à l’UNamur. 

Futurs évènements

Derniers commentaires