Le Zeepreventorium innove avec un casque de réalité virtuelle

Le Zeepreventorium de Coq sur Mer utilise depuis peu des lunettes de réalité virtuelle pour apaiser les peurs ou les douleurs de ses petits patients. L’établissement se targue d’être le premier service de pédiatrie de Flandre à faire appel à cette technologie, qu’il est tout prêt à diffuser en partageant ses connaissances et expériences.

Le Zeepreventorium accueille des enfants atteints de diverses maladies chroniques, dont la plupart sont aussi confrontés à des douleurs aiguës ou chroniques. Nombre de jeunes patients sont aussi très angoissés à l’idée de ce qui les attend au cours des indispensables traitements (p.ex. injections, soins des brûlures, etc.).

«Il y a quelque temps, nous avons été confrontés à une situation très problématique avec un petit patient qui devait recevoir des injections hebdomadaires et chez qui l’administration des soins était particulièrement difficile. En cherchant une solution, nous sommes tombés sur l’idée du casque de réalité virtuelle (RV)», explique le Pr Ann De Guchtenaere, qui travaille au Zeepreventorium. «Le recours à ce genre de dispositif avait déjà été décrit dans la littérature scientifique. Après avoir eu la chance de pouvoir en emprunter un dans un premier temps, nous disposons aujourd’hui de notre propre casque.»

Un investissement utile, puisque l’outil est actuellement utilisé environ cinq fois par jour. Les lunettes de RV permettent de distraire les enfants qui souffrent de douleurs chroniques et de les aider à se détendre, mais elles sont également très utiles dans les douleurs aiguës associées au traitement, comme celles qui découlent des piqûres, de la pose d’une sonde ou des soins de plaies. Elles seront également utilisées pour le traitement des jeunes patients victimes de graves brûlures.

Le Zeepreventorium est tout à fait disposé à partager ses connaissances pour convaincre d’autres établissements de soins à sauter le pas. Il envisage d’ailleurs déjà lui-même l’achat d’un second casque. Le modèle qu’il utilise, Sedakit, est produit par la firme belge Oncomfort.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.