Ils twittent, ces urologues!

Les échanges sur Twitter concernant les cancers urologiques ont augmenté de 41% en 2013 et de 122% en 2014. Où s’arrêteront-ils? 

Les auteurs de cette analyse rétrospective parue dans Urologic Oncology sont partis des hashtags #prostatecancer, #bladdercancer, #kidneycancer et #testicularcancer. Ils ont constaté que ces hashtags avaient généré 100.987 tweets envoyés par 39.326 participants en 2014.  Une augmentation de 122% par rapport à l’année précédente!

Les chiffres concernant les années ultérieures sont attendus avec impatience. 

Les participants provenaient de 41 pays répartis sur 6 continents. Ils comptaient dans leurs rangs 5.864 followers. Il apparaît que les échanges ont lieu exclusivement via un appareil mobile dans 39% des cas. L’ordinateur de bureau est utilisé par 29% des membres d’une communauté qui, à l’évidence, connaît une croissance exponentielle.

Un constat qui peut être fait avec d’autres communautés de spécialistes. En effet, nombreux sont les congrès qui proposent aujourd’hui un hashtag pour centraliser les gazouillis de l’oiseau bleu.

1.  Borgmans H et al. Urologic Oncology 2016;34:377-83.

Vous souhaitez commenter cet article ?

L'accès à la totalité des fonctionnalités est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.